Réseau



L’enseignement du français se renforce en Argentine

Trois accords de coopération linguistique ont été signés récemment entre l’ambassade de France en Argentine et les provinces de Santa Fe (7 juin 2016), Entre Ríos (28 juin 2016) et Mendoza (12 juillet 2016), visant à promouvoir le plurilinguisme et la diffusion de la langue française dans le cadre des politiques de renforcement du système éducatif argentin. Ces accords prévoient notamment le développement de cursus d’enseignement bilingue.
Par ces accords, l’ambassade de France en Argentine prend l'engagement d'accompagner les initiatives des trois provinces en matière de promotion de la langue française, avec comme priorités la formation spécifique des enseignants, la conception de matériel pédagogique et l’utilisation des TICE. Les provinces s’engagent, pour leur part, à favoriser l’enseignement du français dans leur système éducatif et à renforcer la formation initiale et continue des enseignants de français. Les provinces s’engagent également à encourager la création et le développement de cursus d’enseignement bilingue. Le pays ne compte pour l’instant qu’un seul établissement bilingue francophone - le Collège franco-argentin de Martinez - créé en 1964 et situé dans la banlieue nord de Buenos Aires, qui dispense des enseignements issus des programmes français et argentins, de l’école maternelle à la fin du collège. 
Signature Mendoza
Signature, le 12 juillet 2016, d’une convention de coopération linguistique entre l’ambassade de France et la province de Mendoza
 
Avec l’application progressive de la loi d’éducation de 2006 à l’enseignement élémentaire et secondaire et le processus d’internationalisation de l’enseignement supérieur en Argentine, les langues étrangères font l’objet d’un intérêt croissant de la population et d’un regard rénové des institutions. Les nouveautés de la loi de 2006 portent en effet sur l’universalisation de l’enseignement des langues à l’école (accessibles à tous et de façon plus précoce) et l’ouverture d’une option "langues" au niveau des 3 dernières années du secondaire. Cet enseignement plus précoce, dès l’école élémentaire, a entraîné une augmentation soutenue au cours des 8 dernières années du nombre d’apprenants de langues étrangères parmi lesquelles le français (plus de 100 000 apprenants en 2012). Dans ce contexte particulièrement porteur, l’Institut français d’Argentine œuvre pour le repositionnement du français à l’école comme à l’université.

Selon Emmanuel Bécquart, attaché de coopération universitaire à l’Institut français d’Argentine, "le grand enjeu est la formation des professeurs dans un pays aussi vaste et où celle-ci est compétence de chaque province". Les actions de l’Institut français d’Argentine portent ainsi prioritairement sur la formation initiale des enseignants par la promotion du français et l’accompagnement des acteurs à l’ouverture de filières de formation (dans une logique quantitative) et également sur la formation continue des enseignants à travers l’appui à des dispositifs de formation ad hoc (dans une logique qualitative). Depuis juillet 2016, les enseignants argentins bénéficient par ailleurs d’un espace dédié sur le réseau social de l’éducation en français IFprofs, destiné aux enseignants et aux professionnels de l’enseignement francophone.

IFprofs Argentine
 
Sources :