Formations



Pratiques pédagogiques et évaluation en Égypte

Le CIEP a accueilli en avril puis en juin 2015 des coordinateurs de matières (français, mathématiques et sciences) exerçant dans les établissements scolaires égyptiens qui proposent une filière bilingue francophone. Les deux groupes, constitués pour le premier des équipes du réseau des Instituts nationaux et pour le second des coordinateurs des écoles privées confessionnelles, ont suivi à Sèvres une formation d’une semaine visant à développer une réflexion interdisciplinaire et un travail commun sur les pratiques pédagogiques ainsi que sur l’évaluation in itinere des acquis et compétences des élèves, au bénéfice d’une amélioration de l’enseignement-apprentissage du et en français. 

À l’occasion du séminaire d'avril 2015, le CIEP a eu l’honneur de recevoir M. l’Ambassadeur d’Égypte en France, M. Ehab Badawy.

À travers des mises en situations, des expérimentations d’activités et des productions collectives articulées à des temps de synthèse, les participants ont notamment pu découvrir des méthodes pour favoriser la motivation et l’autonomisation des apprenants, ainsi que des stratégies pour mieux gérer l’hétérogénéité du groupe. Ils ont par ailleurs approfondi des questions liées à la pédagogie des situations-problèmes, en interrogeant les situations d’apprentissage à privilégier pour encourager l’utilisation de la langue cible par les élèves en classe de mathématiques et de sciences, en compréhension aussi bien qu’en production, à l’oral comme à l’écrit. C’est en effet en variant et en multipliant les situations d’apprentissage en langue française que l’on permet aux élèves de transférer leurs compétences et, en les réinvestissant, de les consolider.

Chargés de relayer les contenus de la formation auprès des équipes enseignantes, l’ensemble des coordinateurs seront à nouveau réunis au Caire et à Alexandrie au mois de juin par l’Institut français d’Égypte, afin de préparer la diffusion et la transmission des outils dans les écoles. En harmonisant leur discours et en gagnant l’adhésion des enseignants au projet de faire évoluer leurs pratiques dans les classes, ils prépareront le terrain d’une éducation bilingue qualitative et réussie.


Les coordinateurs de matière (français, mathématiques et sciences) reçus au mois de juin 2015.