Français et DNL en Lituanie

L’enseignement bilingue francophone en Lituanie est un projet d’éducation sur lequel les professeurs de français, ceux de DNL ou bien encore les institutions ne portent pas toujours le même regard. Dans le cadre d’un projet de financement européen (FSE) obtenu par l'école secondaire lituanienne Dzukija d'Alytus, pionnière pour l'implantation de classes bilingues francophones en Lituanie et coordonnant le réseau des classes EMILE, l’Institut français de Lituanie a remporté un projet appel d’offre visant à améliorer la qualité de l’enseignement bilingue francophone lituanien. Le Centre international d'études pédagogiques s’est vu confier la mise en place de 2 missions qui ont eu lieu à Vilnius en septembre puis en novembre 2012.

Français et DNL : quelles articulations et quelles complémentarités ?

En totale continuité et cohérence l’une avec l’autre, les deux sessions se sont adressées à une vingtaine de professeurs de français et ont permis au dispositif d’enseignement bilingue francophone lituanien d’aborder la complémentarité entre langue et DNL inscrite dans une relation pédagogique et construite sur un principe de « gagnant-gagnant » : c’est en effet la complémentarité entre les cours de français et les cours de DNL qui fait une grande partie de l’intérêt de l’enseignement bilingue.

L'objectif principal de ces journées de formation a été de donner aux professeurs de français une conscience claire de leur rôle, en tant que référent et partenaire avec le professeur DNL. Revenant, dans un premier temps, sur les objectifs d’une section bilingue mais aussi l’analyse des besoins, des outils et des savoir-faire sollicités dans le cadre des classes bilingues, la formation a poursuivi avec l’évaluation en section bilingue et la mise en place d’une pédagogie de projet vers des pratiques interdisciplinaires.

En ouvrant la réflexion sur des questions d’orientations stratégiques (comme la possibilité de renforcer le lien avec les universités de Vilnius et de province) ou encore la formation des enseignants de français ou de DNL à moyen et long terme (propice à l’implémentation d’une démarche qualité concertée), ces journées de formation ont permis au dispositif d’enseignement bilingue francophone lituanien de faire le point sur son fonctionnement mais aussi sur les atouts dont il dispose et les buts qu’il se donne.

r